reproduire

reproduire

reproduire [ r(ə)prɔdɥir ] v. tr. <conjug. : 38>
• 1539 « produire de nouveau »; de re- et produire
I
1(XVIIIe) Répéter, rendre fidèlement, donner l'équivalent de (qqch.). Un récit qui reproduit la réalité. imiter, représenter; rendre. « une de ces Hollandaises graves et froides que le pinceau de l'école flamande a si bien reproduites » (Balzac). Bande son d'un film qui reproduit les bruits de la ville. Absolt « Parmi les phonographes, il y en a qui reproduisent en grinçant et en nasillant » (Alain). restituer.
Imiter (l'apparence, le comportement, les gestes de qqn). Reproduire un geste.
2(apr. 1850) Faire que (une chose déjà produite) paraisse de nouveau. Reproduire un phénomène, une expérience. Créer, faire exister des choses semblables ou identiques à (un modèle). copier. Reproduire une clé. « ça n'a pas été reproduit, on faisait tout unique pour madame de Pompadour » ( Balzac). Tableau reproduit à des milliers d'exemplaires. Reproduire un dessin, un texte, par un procédé technique particulier. dupliquer, reprographier; imprimer, lithographier, photocopier, photographier, polycopier.
3Par ext. Constituer une réplique, une image de (un original). Moulage qui reproduit une statuette romaine.
4Perpétuer, répéter. Il reproduit les erreurs de son prédécesseur.
II ♦ SE REPRODUIRE v. pron. (1712)
1Produire des êtres vivants semblables à soi-même, par la génération ( reproduction, I ). Se reproduire par scissiparité, par génération sexuée. engendrer, se multiplier, se perpétuer. Espèce qui se reproduit abondamment. proliférer, se propager.
2Se produire de nouveau. recommencer, se répéter. Faits qui se reproduisent régulièrement. « les mêmes fautes d'orthographe s'y reproduisaient avec une tranquillité profonde » (Hugo). Veillez à ce que cela ne se reproduise plus.

reproduire verbe transitif Produire, engendrer un être nouveau : Reproduire des animaux par insémination artificielle. Faire un ou plusieurs exemplaires d'un objet par des procédés appropriés : Reproduire une médaille par moulage. Faire que quelque chose se produise à nouveau : Une expérience que l'on peut reproduire. Traduire, aussi fidèlement que possible, quelque chose, un personnage par le moyen de l'expression, de l'écriture, de l'art : Reproduire, en les parodiant, les attitudes de quelqu'un. Constituer la représentation de quelque chose d'autre : Cette gravure reproduit un portrait du XVIIIe s. Restituer un phénomène aussi fidèlement que possible : Reproduire les sons avec un magnétophone. Faire paraître un texte, une œuvre qui a déjà fait l'objet d'une publication antérieure : Demander l'autorisation de reproduire une photographie. En sociologie, assumer la reproduction. ● reproduire (expressions) verbe transitif Machine à reproduire, machine-outil permettant d'exécuter une pièce semblable à un modèle donné. ● reproduire (synonymes) verbe transitif Faire que quelque chose se produise à nouveau
Synonymes :
- répéter
Traduire, aussi fidèlement que possible, quelque chose, un personnage par le...
Synonymes :
- représenter

reproduire
v.
rI./r v. tr.
d1./d Répéter, copier, représenter exactement. Reproduire un paysage dans un tableau.
|| Imiter (qqn, son comportement). Reproduire les tics d'une célébrité.
d2./d Créer une réplique de (un ouvrage). Gravure qui reproduit un tableau de maître.
d3./d être la réplique de. Maquette qui reproduit une ville en petit.
rII./r v. Pron.
d1./d Se perpétuer par la génération. Cette espèce se reproduit rapidement.
d2./d Se produire de nouveau. Les mêmes événements se sont reproduits.

⇒REPRODUIRE, verbe trans.
A. — BIOLOGIE
1. a) Rare. Produire, générer un individu de la même espèce que ses géniteurs. On nous disait qu'il y avait dans l'île quatre mille bœufs, et qu'il s'en consommait en ce moment cinq cents dans l'année (...). On ajoutait qu'il fallait quatre ans pour reproduire les bœufs (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 765). C'est ainsi qu'une bouture qui serait abandonnée sur le sol au contact de l'air ne tarderait pas à perdre toute vitalité, tandis que dans ces conditions la graine se conserverait, prête à reproduire la plante (PASTEUR ds Travaux, 1881, p. 283).
En partic. Produire une descendance par scissiparité ou par division pour les cellules et les organismes unicellulaires. Il faut (...) que les éléments cytoplasmiques (...) synthétisent les enzymes et les protéines structurales de manière que chacune d'elles ait sa réplique; ceci de façon strictement obligatoire, afin que, rangées aux pôles opposés de la cellule mère, toutes ces entités puissent se trouver aptes à reproduire deux cellules filles exactement semblables (P. MORAND, Confins vie, 1955, p. 158).
b) Empl. abs.
Engendrer, procréer. Dans un petit nombre de cas, un seul et même accouplement féconde plusieurs générations qui toutes peuvent ensuite reproduire sans mâle (CUVIER, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 7). Fam. Les voleurs, les rôdeurs, tous les misérables, enfin, sont nos enfants. Et cela vaut encore mieux pour nous que si nous étions les leurs, car ils reproduisent aussi, ces gredins-là! (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Fils, 1882, p. 317).
AGRIC., ÉLEV. Produire des animaux, des plantes de manière sélective ou intensive à des fins économiques. Reproduire par bouturage, par greffe, par insémination artificielle, par semis, par sélection des reproducteurs. C'est, on peut l'imaginer, sous la pression de cette nécessité, que l'idée dut jaillir de conserver et reproduire sur place ce qu'il fallait auparavant chercher et poursuivre au loin. L'élevage et la culture remplaçant la cueillette et la chasse (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 227).
c) Empl. pronom. Produire des êtres vivants semblables à soi-même par la génération, la procréation. Synon. se multiplier, se perpétuer, se propager. Se reproduire par génération sexuée, asexuée; se reproduire par bourgeonnement, par spore, par graine, par parthénogenèse, par scissiparité; faculté, pouvoir, instinct de se reproduire. L'arbre se reproduit au moyen de rejetons venant des racines ou de boutures, et est planté près des maisons ou sur les pentes des collines (PAGE, Dern. peuples primit., 1941, p. 237):
1. L'amour suit la croissance; se reproduire, ce n'est qu'une autre manière de croître; mais, puisque les organismes supérieurs ne se dédoublent pas comme font les cellules, l'avidité enfantine est profondément modifiée et détournée dans ce passage...
ALAIN, Propos, 1922, p. 445.
En partic. Se multiplier par scissiparité ou par division pour un organisme unicellulaire. Les coccus se reproduisent par division transversale; la segmentation s'opère en même temps dans une série de grains (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 432). Les algues vertes qui, de toutes les plantes chlorophylliennes, s'accoutument le mieux à l'obscurité, peuvent se reproduire par scissiparité jusque dans le noir absolu (GÈZE, Spéléol. sc., 1965, p. 144).
2. Régénérer une partie du corps, un tissu, un membre mutilé. Quand on coupe un polype en morceaux, la tête peut reproduire l'estomac et ses extrémités, les extrémités reproduire l'estomac et la tête, et ainsi de toutes les autres parties (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 262).
Empl. pronom. La surface dénudée se sèche, la rougeur disparaît, et l'épiderme se reproduit en quelques jours (NÉLATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 35).
B. — Produire une copie, une nouvelle version, une représentation de quelque chose.
1. Représenter plus ou moins fidèlement la réalité. Je réagissais à l'ensemble d'un objet sans prêter attention au détail de ma perception; j'échouai toujours à reproduire la plus simple fleur (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 70):
2. Dans le mode shakespearien, au contraire, il est certain que le cadre est infiniment plus vaste, qu'on doit admettre dans le drame une bien plus grande quantité de personnages et que, comme on s'y propose ordinairement d'y reproduire toute la vie d'un homme ou toute la série des faits qui se succèdent jusqu'à la catastrophe d'un grand événement, il faut tailler dans le large et prendre ses coudées franches.
DELÉCLUZE, Journal, 1826, p. 322.
2. a) [En parlant le plus souvent d'une œuvre d'art] Exécuter une copie, une imitation de quelque chose à l'aide d'une technique particulière, dans une matière, un format identiques ou différents de l'original. Reproduire en creux, en ronde bosse, en dessin, en gravure, en fac-similé, en bois, en porcelaine; reproduire sur tissu, sur vitrail; reproduire un tableau, une sculpture, une pièce d'argenterie. Nous pûmes effectuer ensuite l'exemplaire que nous possédons toujours, en écriture gothique imitée du XVe siècle, ornée de nombreuses lettrines à l'aquarelle dans le style de la même époque, et semblablement reproduire les douze images peintes accompagnant le texte (CANSELIET, Alchim., 1941, p. 180).
Part. passé en empl. adj. J'ai vu le Repas chez Simon [de Rubens, gravé par Marc-Antoine], gravure reproduite et très estimée. Rien de plus froid que cette action! (DELACROIX, Journal, 1853, p. 114).
P. ext. Représenter quelque chose, être la copie de quelque chose, d'une œuvre d'art. Ces tombes sont ornées de statues de bois qui reproduisent avec une fidélité parfaite les tatouages du défunt (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 123). L'œuvre des imagiers gothiques a été reproduite en petit par les ivoires (HOURTICQ, Hist. art, Fr., 1914, p. 107).
b) Moderne
) Produire des copies d'un original en (très) grand nombre. Reproduire en plusieurs exemplaires. Ils ont vu leur art frustré, délaissé pour les articles d'usine, évidemment mieux finis, mais dépourvus d'originalité et reproduits à bas prix par centaines de milliers pour le plus grand dommage de ce qui faisait l'attrait et le charme des prototypes (BECQUET, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 36).
) Produire une ou plusieurs copies d'un original à l'aide d'une technique, d'un procédé particulier. [La Bibliothèque du Congrès] a fait reproduire en microfilm et pour chaque État de l'Union, dans l'ordre chronologique, tous les textes législatifs, constitutionnels, administratifs et de justice le concernant (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 797). Part. passé en empl. adj. La rédaction d'un procès-verbal d'établissement du microfilm précisant le nombre de vues qu'il contient et la rédaction d'un procès-verbal de destruction des documents reproduits (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 793).
En partic. Restituer un son direct ou enregistré par un procédé technique permettant une écoute directe ou différée de ce son. [Le disque stéréophonique] reproduit avec fidélité les timbres et les volumes (Disque Fr., 1963, p. 9).
c) Recopier, retranscrire, imprimer un écrit, un propos intégralement ou partiellement. Synon. diffuser, publier. Pour le Candidat, au contraire, l'occasion était unique d'encenser publiquement l'Académie française et son secrétaire perpétuel, dans un petit speech très reproduit par les feuilles (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 292). Le résultat des scrutins publics, énonçant les noms des votants, est reproduit au procès-verbal, ainsi que les noms de ceux qui en ont fait la demande (BACQUIAS, Cons. gén. et cons. arrondiss., 1934, p. 83).
3. Produire, fabriquer synthétiquement une substance, une matière existant à l'état naturel. Synon. synthétiser. Ces substances en effet, dont la plupart peuvent être reproduites par synthèse chimique, jouent un rôle considérable dans la vie normale et pathologique des humeurs (DELAY, Psychol. méd., 1953, p. 216).
C. — 1. Répéter, recommencer quelque chose, un phénomène, un fait. Ce qui devrait être une vérité nécessaire, reproduite de siècle en siècle sans exception ni altération, est tout simplement pour nous une extravagance qui a duré plus ou moins long-temps (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe s., 1, 1829, p. 242). On suppose que les syndicalistes, par le seul fait qu'ils s'intitulent révolutionnaires, veulent reproduire l'histoire des révolutionnaires de 93 (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 134).
Empl. pronom. Veillez à ce que cela ne se reproduise plus. Comme tous les accidents stratigraphiques du département de la Haute-Marne affectent les couches jurassiques, ces huit systèmes, ou du moins les sept premiers, n'ont pu y manifester leur existence qu'en se reproduisant postérieurement à leur première origine (ÉLIE DE BEAUMONT, Stratigraphie, 1869, p. 512). Le milieu où se juxtaposent ces états psychiques présente des parties extérieures les unes aux autres, où les mêmes faits semblent susceptibles de se reproduire à nouveau (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 182).
2. Imiter une personne, son comportement; imiter quelque chose. Synon. contrefaire, mimer. Ursus était ventriloque (...). Il reproduisait toutes sortes de cris d'oiseaux, la grive, le grasset, l'alouette (...), le merle (HUGO, Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 4). Le saut hindou, ainsi dénommé car les jambes reproduisent la position habituelle des bouddhas (BOURGAT, Techn. danse, 1959, p. 66).
3. Donner une réplique d'une chose, d'un fait, d'un phénomène dans un autre système, un autre univers. Dans les mines à puits, les modes d'aérage reproduisent les dispositifs déjà en usage au XVIe siècle sur les bords de la Meuse (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 162). Le petit marché installé au centre du système bancaire (...) est censé reproduire tous les mouvements du grand marché, installé à la périphérie du système (Univers écon. et soc., 1960, p. 28-15).
4. Présenter, montrer de nouveau quelque chose. De Raban découle toute la philosophie jusqu'à Hegel... Or, Raban reproduisait l'enseignement d'Alcuin (BARRÈS, Cahiers, t. 12, 1919, p. 101). Un tel jugement montre au contraire à quel point ce « sens » était perdu; car Gobineau ne fait que reproduire ici les opinions de son époque (GIDE, Journal, 1940, p. 51).
5. En partic. Refaire, recommencer une expérience de manière à en déduire des données, des résultats scientifiques stables. Grâce à ces acquisitions permettant de reproduire l'infection expérimentale, les cliniciens ont bientôt établi que l'adénopathie inguinale n'est pas la seule manifestation de la maladie de Nicolas-Favre (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 27). Nous n'avons pas l'espoir, en Europe occidentale, de pouvoir reproduire l'expérience américaine avant 1961, quand le grand accélérateur européen de Genève aura préparé son faisceau de particules (LEPRINCE-RINGUET, Atomes et hommes, 1957, p. 47).
Empl. pronom. Nous ne saurons probablement jamais (à moins que, par chance, la science de demain n'arrive à faire se reproduire le phénomène en laboratoire) (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 79).
D. — ÉCON. POL., vx. Remplacer, renouveler ce qui a été consommé. Le travail du laboureur, de l'artisan, du marchand, consommait ces fruits comme salaires, et les reproduisait sous des formes nouvelles (SISMONDI, Écon. pol., 1827, p. 42). V. propriétairement rem. s.v. propriétaire ex. de Proudhon.
REM. Reproduisible, adj. Qui peut recommencer, se répéter une nouvelle fois. Il n'y a point d'épopée nationale de choses que le peuple ne peut se représenter comme reproduisibles dans un avenir prochain (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 139). Ainsi une théorie sera considérée comme correcte non pas quand elle embrassera tous les faits concevables, mais quand elle représente correctement un groupe de faits reproduisibles (Gds cour. pensée math., 1948, p. 429).
Prononc. et Orth.:[], (il) reproduit [-]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. A. 1. 1539 « produire de nouveau par voie de génération » (Cl. MAROT, Œuvres satiriques, L'Enfer, vers 367-369 ds QUEM. DDL t. 13); 2. fig. 1643 « réaliser de nouveau » (CORNEILLE, Polyeucte, II, 3); 3. 1778 « présenter de nouveau, répéter, rendre exactement » (VOLTAIRE, Pol. et Leg. Avis au Public, Exemples du fanatisme ds LITTRÉ); p. ext. 1800 « rendre fidèlement, donner l'équivalent de » (DELILLE, Homme des champs, p. 51: Et tantôt son pinceau, dans de plus doux portraits, De ceux que vous aimez vous reproduit les traits); 4. 1823 « répéter un original en le copiant » (STENDHAL, Racine et Shakspeare, t. 1, p. 42); 5. 1828 « diffuser ce qui a été publié antérieurement » (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., p. 291); 6. 1842 « fournir une copie d'une œuvre d'art » (HUGO, Rhin, p. 299). B. Verbe pronom. 1. 1712 « se perpétuer par la génération » (FÉNELON, Existence de Dieu, I, 2 ds DG); 2. a) 1760 « être créé de nouveau » (BONNET, Ess. anal. Ame, 18 ds LITTRÉ); b) 1788 « se montrer de nouveau » (J.-J. BARTHÉL., Anach., ch. 30, ibid.). Dér. de produire; préf. re-. Fréq. abs. littér.:1 957. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3 661, b) 2 364; XXe s.: a) 2 437, b) 2 462.

reproduire [ʀ(ə)pʀɔdɥiʀ] v. tr. [CONJUG. produire. → Conduire.]
ÉTYM. 1539, Marot in D. D. L.; de re-, et produire.
1 Produire de nouveau, produire encore (d'abord en parlant des productions naturelles). || La nature reproduit avec constance (cit. 9) ses plus infimes détails.
(1690). Spécialt. Régénérer (Voltaire, in Littré).
2 (Au sens I de reproduction). Produire (un individu de la même espèce). → ci-dessous Se reproduire. || Les gamètes (cit. 1) ont la capacité de reproduire le corps tout entier.
3 (XVIIIe). a Présenter, montrer de nouveau ( Produire, I.). || Reproduire des histoires (Voltaire, in Littré), les raconter de nouveau. || Reproduire continuellement les mêmes opinions (Condillac, in Littré). || Reproduire ses motifs, les mêmes arguments. || Le Code reproduit cette disposition. Répéter, reprendre.
b Répéter, rendre fidèlement, donner l'équivalent de… || Reproduire la nature, la réalité par l'art, la littérature. Imiter, représenter; refléter, rendre. || Ce que veut reproduire l'art (→ Imitation, cit. 12). || La nuit (cit. 3) a été rarement reproduite (dans la peinture). || Reproduire des sujets poussant aux actions vertueuses (→ Moralisation, cit.). Emprunter, répéter.
1 (…) j'eus à recueillir et à rapprocher dans leur ordre primitif les fragments dont ils se composent, à reconstruire les êtres antiques auxquels ces fragments appartenaient; à les reproduire avec leurs proportions et leurs caractères (…)
Cuvier, Disc. sur les révolutions…, p. 2.
2 (…) il examinait ce visage entièrement blanc, digne d'une de ces Hollandaises graves et froides que le pinceau de l'école flamande a si bien reproduites, et chez lesquelles les rides sont impossibles.
Balzac, Mme de la Chanterie, Pl., t. VII, p. 251.
c Reproduire un son, de la musique (→ Faux, cit. 38; phonographe, cit. 1). || Reproduire un dessin mélodique (→ Imitation, cit. 22). || L'écho reproduit les sons. || L'orthographe (cit. 5) ne reproduit pas exactement le langage parlé.
d Imiter l'apparence, le comportement, les gestes de (qqn). Attraper, contrefaire (cit. 4), copier (fig.), imiter, mimer, parodier, singer. || Reproduire les poses et les inflexions de voix d'un comédien (→ Inspiration, cit. 3).
3 On sait, en effet, que tout élève du Conservatoire n'a d'autre but que d'être le sosie de son professeur, de le reproduire des pieds à la tête, au moral et au physique.
Paul Léautaud, le Théâtre de M. Boissard, IV.
4 (Après 1850). Faire qu'une chose déjà produite (au sens II) paraisse de nouveau; créer, faire exister des choses semblables ou identiques à un modèle. Copier, imiter. || Reproduire à la main, par le dessin… une image, une figure. Croquer, dessiner, peindre. || Reproduire un dessin, un texte, par un procédé technique ( Reproduction; autocopier, autographier, clicher, fac-similer, imprimer, lithographier, photocopier, photographier, polycopier). || Machine à reproduire. || Reproduire au duplicateur, à la chambre claire (diagraphe), au pantographe, avec un poncif (poncer).Reproduire des motifs décoratifs par moulage (→ Mouler, cit. 11). || Orfèvres qui reproduisent de l'argenterie (cit. 3) d'après un dessin. || Reproduire un texte par l'impression. Éditer, publier. || Reproduire un article de journal ( Reproduction).
4 (…) ça n'a pas été reproduit, on faisait tout unique pour madame de Pompadour (…)
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 554.
(Sujet n. de chose). Constituer une réplique, une image. || L'empreinte (cit. 1) du cachet reproduit le creux de l'intaille. || Objets qui reproduisent un modèle. Exemplaire.
——————
se reproduire v. pron.
ÉTYM. (1712).
1 Produire des êtres vivants semblables à soi-même, par la génération ( Reproduction, I.). || Se reproduire par scissiparité, par génération asexuée, sexuée. Engendrer, multiplier (se), perpétuer (se). || Faculté de se reproduire. Fécondité. || Espèce qui se reproduit abondamment. Proliférer, propager (se). || Poissons qui se reproduisent et repeuplent un étang ( Aleviner). || Plantes qui se reproduisent par graines (→ Hybride, cit. 3). || Faire (se) reproduire une plante par bouture (bouturer), greffe (greffer), marcotte (marcotter, provigner), graines (semer).Fam. (En parlant des animaux supérieurs et spécialt de l'homme). Accomplir l'acte de la génération.
5 Enfonce-toi, si tu veux, dans la forêt obscure avec la compagne perverse de tes plaisirs; mais accorde aux bons et simples Taïtiens de se reproduire sans honte, à la face du ciel et au grand jour.
Diderot, Suppl. au Voyage de Bougainville, II.
6 J'ai dit « pour se reproduire salement »; j'insiste. Qu'y a-t-il, en effet, de plus ignoble, de plus répugnant que cet acte ordurier et ridicule de la reproduction des êtres, contre lequel toutes les âmes délicates sont et seront éternellement révoltées ?
Maupassant, l'Inutile Beauté, III.
Fig. || La société se décomposera afin de se reproduire (→ Mourir, cit. 45).
2 Se produire de nouveau. Recommencer, répéter (se); → Amnistie, cit. 1; 3. mal, cit. 11. || Faits qui se reproduisent régulièrement, périodiquement ( Cycle, période), souvent ( Fréquent). || Veillez à ce que cela ne se reproduise plus.
7 (…) quoiqu'on eût évidemment cherché à varier le style, les mêmes fautes d'orthographe s'y reproduisaient avec une tranquillité profonde (…)
Hugo, les Misérables, III, VIII, III.
8 La scène qui avait suivi la demande des cinq mille francs, se reproduisit bientôt matin et soir.
Zola, Thérèse Raquin, XXXI.
——————
reproduit, ite p. p. adj.
|| Le réel reproduit par l'art. Artificiel.Dessin, tableau reproduit à des milliers d'exemplaires. || Modèle reproduit en grande série (contr. : original; exclusif, unique).

Encyclopédie Universelle. 2012.


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»